Tendances déco 2024

70, 80’s le come back

Une palette de couleurs à l’identité forte, amenant la tendance du côté des seventies mais aussi des eighties avec le retour d’une explosion chromatique explosive. 

Ce retour est traduit par un mix de nostalgie, d’inquiétude pour l’avenir, de fatigue devant la rapidité du monde et de simple attrait pour les styles d’antan qui poussent le public et les créateurs vers les films, les séries télévisées et la musique inspirés des années 1980.

On le retrouve ce style par touches sur un meuble ou un accessoire déco mais aussi en total look du sol au plafond par la moquette les tissus satinés, les tapisseries, le cuir coloré, les finitions brillantes, les courbes, les plaques mosaïques qui apportent de la texture, les objets laqués ou encore les sources de lumières diverses tamisées/ teintées.

Pour les designer emblématiques on pense à :

Ettore Sottsass : Membre fondateur du Memphis Group, Sottsass a marqué durablement le monde du design avec des créations telles que le Carlton Room Divider, un chef-d’œuvre coloré et asymétrique qui incarne parfaitement l’esprit des années 80.

Philippe Starck : Parmi les créations de Starck dans les années 80 figure la chaise Costes, dont les lignes épurées et l’esthétique avant-gardiste en font une pièce emblématique de l’époque.

Crédit: Marta & Alexander Girard Crédit: Alyssa Ramstetter

Chrome 

Après des années dominées par le laiton, ciao, c’est au tour du chromé de faire son come-back.

Version brute, brossé ou brillant, le chrome réapparaît dans les collections des éditeurs design depuis déjà trois saisons. On le voit également dans plusieurs réalisations d’architectes d’intérieur, vous pouvez d’ailleurs consulter notre projet ROME dans lequel le chrome est le fil conducteur de la rénovation et nous avons conçu la cuisine entièrement en inox brossé.

Médium préféré des designers avant-gardistes tels que Eileen Gray, Jean Prouvé, Le Corbusier ou encore Charlotte Perriand, ce matériau qui à vu le jour au lendemain de la révolution industrielle adopte le même virage que celui entrepris un demi-siècle plus tôt, imposant ses caractéristiques esthétiques sur la petite déco comme sur le gros mobilier et les agencements sur mesure.

Le métal se place en 2024 dans le top 3 des matériaux indispensables à la réalisation d’un décor paré de modernité.

Minimalisme quiet luxury

Encore différent du minimalisme classique et du style japandi que l’on a beaucoup vu ces dernières années, on assiste à la naissance d’un nouveau mouvement qu’on pourrait appeler néo-minimalisme.

Synonyme de ce que l’on appelle le « quiet luxury » dans l’univers de la mode, les matériaux bruts et les matières sont tactiles, les couleurs neutres s’additionnent de quelques touches de tons terreux tels que le kaki, le terracotta ou encore l’ocre. 

Crédit: David Horan Crédit: Pinterest Crédit: Space Factory

Le mobilier ne crie pas je suis signé d’un grand designer mais il est organique, enveloppant et confortable. La nature s’invite dans les espaces en brouillant les limites entre intérieur et extérieur.

La texture et les matières massives naturelles s’assurent un rôle déterminant.

Le mot d’ordre de cette tendance est la simplicité, la qualité et la durabilité en opposition au paraître, à l’éphémère et au show off.

Maximalisme et couleurs vives 

Cette année sera pleine de contradictions, on aime aussi bien le néo-minimalisme que le maximalisme.

On hésite pas à mélanger les couleurs vives, criardes et on a pas peur de tomber dans le kitsch. Le théâtral et le mouvement artistique surréaliste prennent tout leur sens dans des intérieurs énergiques, une chose est sûre, on ne s’ennuiera pas.

L’art du motif revient en force, donnant à découvrir un foisonnement de formes, d’imprimés et de textures.

Crédit: Laura Gonzalez Crédit: Laura Gonzalez Crédit: Kersylovescolor

On pense à l’installation du studio Uchronia lors de la Paris Design Week, qui proposait une nouvelle idée du mix&match poussé à l’excès.

Que ce soit par touches au travers du mobilier, d’oeuvres d’art et petits accessoires ou par de gros éléments tels qu’un mur, un plafond, un sol, une crédence ou des façades de cuisine allant jusqu’à la robinetterie, les intérieurs sont expressifs aux caractère prononcé.

En inspiration, on pense à Laura Gonzalez, Daphné Desjeux et à la nouvelle étoile montante Zyva studio.

Crédit: Anthony Authie Crédit: Anthony Authie

Technologie

Le thème du prochain Salon Maison&Objet en janvier donnera le ton d’une année placée sous le signe d’une technologie au service du bien-être à domicile.

Élu designer de l’année à Maison & Objet 2024, Mathieu Lehanneur avec des projets à mi-chemin entre science et design,  il insuffle l’esprit d’un art de vivre où technologie et raffinement se confondent.

On parle de plus en plus de « smart home » ou maison connectée, équipée de produits domotiques qui permettent d’automatiser et de contrôler l’environnement dans lequel on vit. Les habitations disposent de plusieurs objets connectés reliés entre eux et pouvant être contrôlés à distance.

Crédit: Mathieu Lehanneur Crédit: Equinex

Il existe aujourd’hui un nombre incalculable d’outils multi-connectés via Bluetooth et/ou Wifi : fonctions audio et visuelles, chauffage, ventilation, sécurité, ou encore éclairage. 

Ces derniers rendent les maisons connectées actuelles auto nettoyantes, chauffantes, éclairantes, verrouillantes, organisées pour répondre au mieux aux besoins des habitants sans pour autant interférer avec leur vie quotidienne.